Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, documentation, dossiers, forum, formulaire pour participer au site,...
Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,... Informations énergies renouvelables, agriculture bio, et tout ce qui touche le respect de la nature et des hommes. A disposition : Agenda, forum, formulaire pour participer au site,...
Une action de l'association
Liste de discussion
Pour échanger par email, de manière conviviale, sur tout ce dont parle le site, inscrivez-vous :

Les Docs

Articles & Documentation Protection des espaces naturels Concours de deterrage : Un amusement cruel et néfaste pour la faune sauvage
 

Concours de deterrage : Un amusement cruel et néfaste pour la faune sauvage

Date de publication : Mardi 09 Mai 2006 à 15H55:18
Déjà 7438 personnes l’ont lu


Du 25 au 28 mai prochain, l’association des amis du rallye Les Mailleries organise, avec le soutien de l’Association Des Déterreurs (ADD) et l’association Française des Equipages de Vénerie Sous Terre (AFEVST), un championnat international de déterrage. Ce championnat aura lieu à Saint Bonnet Tronçais, dans l’Allier. Il s’agit d’un concours de chiens de chasse, dont les terrains de jeu seront les milieux naturels, et les « cibles » des animaux sauvages, en particulier des renards et des blaireaux. Le déterrage a pour principe d’acculer un animal au fond de son terrier à l’aide de chiens. Ensuite un équipage creuse à l’aide de pelles et de pioches la galerie concernée afin de pouvoir attraper l’animal à l’aide de pinces puis de le mettre à mort ou, plus rarement, le relâche à distance de son lieu de capture. Cela en pleine période de reproduction ! C’est la technique de chasse la plus cruelle pratiquée aujourd’hui en France. Elle est pourtant autorisée par un arrêté ministériel, y compris au mois de mai, lorsque les petits sont à peine sortis des terriers. Pour justifier le déterrage, les chasseurs invoquent généralement la régulation de certaines espèces, en réponse aux dégâts qu’elles occasionneraient aux activités agricoles. Cet argument est contestable car les dégâts commis par le blaireau sont en réalité minimes. Le blaireau se nourrit essentiellement de vers de terre, insectes, mollusques, micro-mammifères, fruits et tubercules. Cependant, les terriers creusés dans des parcelles agricoles peuvent ponctuellement causer de réels problèmes d’éboulement. C’est dans ce cas par exemple que la délocalisation ou, éventuellement la destruction des individus concernés parait légitime. Dans le cas où le déterrage est pratiqué uniquement pour faire concourir les chiens et s’amuser, non seulement cette activité ne présente aucune utilité, mais elle est aussi particulièrement perturbatrice pour la faune sauvage. Signalons enfin que le blaireau, particulièrement visé dans ce sport macabre, n’est pas dans un état de conservation favorable. Dans l’Allier, les effectifs de blaireaux ne sont pas connus avec précision et le doute devrait jouer en sa faveur. Rappelons qu’il est protégé en Grande-Bretagne, Italie, Irlande, Espagne, Grèce, Belgique, Pays-Bas et au Luxembourg. Les associations signataires de ce communiqué contestent l’organisation d’un tel évènement et demandent au préfet de ne pas l’autoriser, considérant qu’il va nuire à la faune sauvage en détruisant et en perturbant un nombre important d’animaux. L’observation des animaux sauvages dans la nature, effectuée avec discrétion et sans les gêner, est accessible à tous et fait le plaisir des observateurs : c’est une manière bien plus durable de valoriser la nature et en particulier la forêt de Tronçais, bientôt patrimoine de l’humanité. Nous ne pouvons pas accepter ce genre de pratique, et encore moins qu’on en fasse un « championnat » ! un tel acharnement sur ces animaux n'est pas tolérable ! Plus d'infos : http://www.fne.asso.fr

Les internautes réagissent :

 De lantoine, le Mardi 04 Octobre 2011 à 20H00:38

la vennerie sous terre n est pas de la destruction mais de la regulation de nuisible amis ecolo renseignez vous a la place de hurler sur une chasse que vous ne connaissez pas
 De Helen, le Mardi 22 Avril 2008 à 23H26:34

Je trouve lamentable qu'à notre époque où l'être humain est sensé être évolué que de telles pratiques existent encore !!
La pétition est ici : http://www.abolition-deterrage.com/petition_deterrage.htm

Textes à lire dans cette rubrique :

Label forestier PEFC : une imposture derrière une belle façade ? (27/08/2010 14h31:54)
Support à la réalisation d’un documentaire (3), une enquête est ainsi récemment venue entacher l’aura de respectabilité revendiquée par le label...
Tintin, Google et les publicités Baumaux (11/02/2008 19h00:38)
Dominique GUILLET, président de l'association kokopelli, poursuivie par le grainetier Baumaux pour ses activités protectrices de la biodiversité, nous a communiqué...
Enfin : il n'y aura pas d'Or pillage en Guyane (05/02/2008 19h03:39)
Le Président de la République a décidé de ne pas donner une suite favorable au projet de mine d’or sur la...
Le Parlement européen élargit l'interdiction des exportations de mercure et soutient le stockage temporaire du mercure liquide (05/08/2007 18h08:30)
Paris, le 21 juin 2007. - Le CNIID (1) se félicite du vote du Parlement européen sur la proposition de règlement...
Point P s'engage pour la protection des forêts (11/05/2007 23h13:09)
Point P vient de prendre la décision d'arrêter la commercialisation du moabi, un arbre originaire des forêts du Bassin du Congo...
Déforestation en Tasmanie : la pernicieuse certification PEFC (13/11/2006 22h16:56)
Au large de l'Australie, la Tasmanie abrite encore de magnifiques forêts primaires, une biodiversité exceptionnelle et des arbres parmi les plus...
Ecodétective bois : bonnes et mauvaises pratiques des enseignes qui vendent du bois (09/05/2006 16h05:20)
Salon de jardin, parquet ou menuiserie, les articles vendus dans les magasins sont encore trop souvent fabriqués à partir de bois...
Concours de deterrage : Un amusement cruel et néfaste pour la faune sauvage (09/05/2006 15h55:18)
Quand les retenues d'eau menacent d’assécher les fonds publics (20/03/2006 19h33:55)
Quand les retenues menacent d’assécher les fonds publics L’eau, élément vital pour la vie et la survie de l’humanité, sera une...
APEL : association de protection de lac au Québec
L'association APEL a pour vocation la protection du lac St charles et des marais du nord au Québec. Extrait de sa...

Votre recherche dans les documents et petites annonces de cette rubrique :


Contact | Mentions légales | Partenaires | Com' | Participer | © Un grain de sable 2008